You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.
Études scientifiques

MARRS                                    

Avantages pédagogiques

MARRS est un projet du Réseau de diffusion national (NDN) qui utilise un système de microphone FM sans fil pour l'amplification de la voix de l'enseignant en classe.

Le but est d'améliorer l'enseignement oral, de réduire la fatigue de la voix de l'enseignant et d'améliorer les résultats scolaires des élèves.

La voix amplifiée de l’enseignant passe au-dessus du bruit de fond de la classe et peut être entendue de façon identique par tous les élèves, quelle que soit leur place dans la classe.

Le projet MARRS a étéconçu principalement comme un moyen d'aider les élèves souffrant de pertes auditives légères ou peu fluctuantes à compenser la mauvaise acoustique de la classe. Le but étant qu’ils puissent rester dans une classe ordinaire, sans procédures d'orientation et d'identification coûteuses.

Les données obtenues par le personnel du projet MARRS ont révélé que 20 à 25 % ou plus de la population scolaire actuelle ont des difficultés scolaires coexistant avec une perte auditive minimale (définie comme 15 à 40 dB). Ces problèmes d’audition peuvent les amener à développer des difficultés d'apprentissage pouvant ensuite nécessiter des services d'éducationspécialisée.

Les avantages pédagogiques d'une meilleure écoute en classe, grâce à l'amplification de la voix de l'enseignant, ont été maintes fois mis en évidence pour des milliers d'élèves ayant une audition normale ainsi que pour les élèves malentendants.

En 1981, à la fin de l'étude MARRS originale de 3 ans, les données ont été analysées pour trois groupes d'étudiants cibles identifiés :

  • les classes traditionnelles,
  • l'enseignement régulier en classe avec un enseignement complémentaire en salle de ressources,
  • l'enseignement régulier en classe avec une amplification du champ sonore de la voix de l'enseignant.

L'amplification de la voix de l'enseignant a entraîné une amélioration significative des résultats des élèves présentant une perte auditive minimale. Ces améliorations ont été obtenues à un rythme plus rapide, à un niveau plus élevé et à un coût moindre par rapport aux améliorations obtenues dans un modèle plus traditionnel de salle de ressources généralement utilisé pour les élèves nécessitant une aide particulière.

Selon les conclusions de l'étude MARRS, pour certains élèves ayant une déficience auditive minime, des effets pédagogiques importants peuvent être obtenus par l'amplification du champ sonore. De plus, ces gains peuvent être réalisés de manière efficace dans une classe traditionnelle, évitant ainsi toute stigmatisation et ségrégation. Cette solution évite aussi les placements dans une classe spécialisée.

Le Réseau national de diffusion a reconnu le projet MARRS comme un programme éducatif exemplaire en 1981.