You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.
Études scientifiques

LA VOIX : SES TROUBLES CHEZ LES ENSEIGNANTS

Enseignement et troubles de la voix

La voix constitue un outil de travail irremplaçable pour certaines professions, en particulier la profession d’enseignant. Elle est fréquemment mise à rude épreuve durant les heures d’enseignement qui se déroulent souvent dans un environnement bruyant ou dans des conditions d’acoustique inadaptées.

C’est pourquoi les troubles de la voix sont beaucoup plus fréquents chez les enseignants que dans le reste de la population. Ces troubles sont néanmoins méconnus en France, mal pris en charge et souvent responsables d’absentéisme.

A la demande de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), l’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts pour réaliser, selon la procédure d’expertise collective, une analyse critique et une synthèse des données scientifiques et médicales internationales sur la voix et ses troubles.

De la réflexion philosophique sur la parole et la voix, en passant par la prévention et la prise en charge des troubles vocaux jusqu’aux aménagements acoustiques des salles de classe, cette expertise fait un large tour d’horizon sur les avancées des connaissances dans de nombreuses disciplines.

Destinée principalement au milieu enseignant, cette expertise devrait aussi intéresser tout public concerné par l’usage professionnel de la voix.

Cet ouvrage présente les travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective, pour répondre à la demande de la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN) concernant la voix et ses troubles chez les enseignants.

Ce travail s’appuie sur les données scientifiques disponibles en date du deuxième semestre 2005. Environ 570 articles ont constitué la base documentaire de cette expertise.

Le Centre d’expertise collective de l’Inserm a assuré la coordination de cette expertise collective.

Les pathologies de la voix font l’objet d’un traitement médical ou chirurgical et nécessitent le plus souvent un arrêt de l’activité vocale. La rééducation, partie intégrante du traitement, doit s’adapter à la situation personnelle et au contexte de la dysphonie.

La démarche de prévention comporte des actions d’information, de sensibilisation et des exercices d’entraînement.

Elle peut également s’intéresser aux conditions de l’environnement acoustique, en particulier pour les enseignants, et agir sur cet environnement pour améliorer l’efficacité de la communication.